Fin de la résurrection, expliquée : Ben et David sont-ils morts ou vivants ?

La « résurrection » est un film thriller psychologique écrit et réalisé par Andrew Semans. Il raconte l'histoire de Margaret, une cadre de haut niveau travaillant dans une entreprise de biotechnologie dont la vie apparemment parfaite prend un tournant après le retour d'un personnage sombre lié à son passé. Margaret essaie désespérément d'échapper à la silhouette louche tout en protégeant sa fille, Abbie, du danger.

Le thriller sombre et convaincant se termine sur une note stimulante laissant beaucoup à l'imagination des téléspectateurs. Par conséquent, les téléspectateurs doivent chercher une explication à la fin choquante du film. Dans ce cas, voici tout ce que vous devez savoir sur la fin de 'Résurrection'. SPOILERS À VENIR !

Synopsis de l'intrigue de la résurrection

‘Resurrection’ s’ouvre sur un regard sur la vie de Margaret ( Salle Rebecca ), un cadre qui travaille dans une entreprise de biotechnologie. Margaret est une personne hyper vigilante qui consacre sa vie au travail et y trouve du réconfort. On laisse entendre qu'elle a un passé sombre et qu'elle a subi de graves traumatismes. Margaret a une fille de dix-sept ans, Abbie ( Grace Kaufman ), qui est sur le point de partir pour l'université. Cependant, Margaret est surprotectrice envers sa fille et leur dynamique étouffe Abbie, qui cherche des moyens de s'éloigner de sa mère.



Un jour décontracté, Margaret assiste à une conférence pour le travail. Elle aperçoit un homme qui provoque une peur immédiate dans son cœur. Elle commence à paniquer et fuit la conférence. Bientôt, la présence de l'homme dans les environs de Margaret commence à augmenter et elle commence à craindre pour sa sécurité et celle de sa fille. Plus tard, il est révélé que le nom de l'homme est David (Tim Roth), et lui et Margaret ont partagé une relation tumultueuse quand Margaret était jeune. Au fur et à mesure que le récit progresse, les téléspectateurs apprennent que David s'est frayé un chemin dans la vie de Margaret et de sa famille. Les deux se sont lentement liés l'un à l'autre et David a commencé à soigner Margaret.

Les deux se sont réunis et Margaret aspirait à l'approbation de David. D'un autre côté, David a torturé et traumatisé Margaret avec ses actions, la faisant se sentir piégée dans leur relation tordue . Bientôt, Margaret est tombée enceinte et a donné naissance à un fils nommé Ben. Cependant, David était jaloux de Ben et voulait toute l'attention de Margaret pour lui-même. En conséquence, David a 'mangé' Ben, ce qui a conduit Margaret à fuir son petit ami dément. Cependant, lorsque David refait surface, Margaret est forcée de faire face aux événements traumatisants de son passé qu'elle pensait avoir laissés derrière elle.

Fin de la résurrection : Ben est-il mort ou vivant ?

Le film raconte une histoire d'abus et de traumatismes qui est ancrée dans la réalité pendant la majeure partie de son exécution. La New York Le cadre installe les téléspectateurs dans la vie superficiellement parfaite de Margaret, mais souligne également son sombre passé. La ville très peuplée amplifie la paranoïa constante de Margaret qu'elle essaie de cacher. Néanmoins, le film entre en territoire surréaliste dans son acte final. Après que les téléspectateurs ont appris la relation de Margaret avec David et les cicatrices qu'elle lui a laissées, les téléspectateurs comprennent le besoin de Margaret de protéger sa fille.

Il s'avère que Margaret a déjà perdu un enfant à cause des tendances démentes de David. Cependant, le dernier acte du film donne une tournure choquante au destin de Baby Ben. Lors d'une conversation café avec David, où Margaret trouve enfin le courage d'affronter son passé, David affirme que Ben est toujours vivant en lui. La révélation envoie Margaret au bord du gouffre. Pendant l'apogée, Margaret utilise un couteau pour vider David et lui ouvre l'estomac. À l'intérieur, elle retrouve son fils, Ben, toujours en vie et en bonne santé. En rentrant chez elle, Margaret sent le poids de son bébé qui respire dans ses bras.

La fin est une affaire compliquée compte tenu de la détérioration de l'état mental de Margaret au cours du film. Compte tenu de l'approche fondée de l'histoire, il est probable que Margaret hallucine la présence de Ben et que l'enfant ne soit pas réellement vivant. De plus, un enfant ne peut pas survivre à l'intérieur d'un homme pendant près de vingt-deux ans. Par conséquent, la fin met en évidence la lutte de Margaret avec son agresseur et son désir de récupérer la vie qu'elle désirait pour elle-même.

L'interprétation la plus évidente et la plus probable de la fin est que Ben n'est pas vivant. Margaret imagine tout le scénario et son état mental s'est écarté de la réalité. Margaret se sent probablement coupable de ne pas avoir riposté lorsque David a consommé Ben. Elle aurait pu sauver son fils si elle avait fait preuve de courage il y a toutes ces années. Par conséquent, Margaret cherche à clore son passé en récupérant le pouvoir que David détient sur elle.

Dans la scène finale, les téléspectateurs voient Margaret embrasser son bébé, mais elle jette un regard choquant sur la caméra. Le moment pourrait servir d'indication que Margaret se réveille enfin à la réalité et se rend compte que son fils est parti depuis longtemps. En fin de compte, l'apogée donne à Margaret le pouvoir mais la laisse faire face à la tragédie et au chagrin de la mort de son fils qu'elle n'a pas encore traitée même après des années.

David est-il mort ou vivant ?

David est l'antagoniste du film et, à son tour, la vie de Margaret. Il a des méthodes notoires pour tourmenter Margaret, et il est évident qu'il sait comment déclencher sa paranoïa. Comme le récit le professe, les téléspectateurs apprennent jusqu'où David peut aller dans sa quête pour abuser de Margaret. Manger Baby Ben est sans doute l'acte le plus odieux commis par David, et il définit sa monstruosité. Par conséquent, il est normal que Margaret rende justice à son agresseur dans le point culminant glaçant du film.

La fin représente Margaret massacrant David, et il est prudent de supposer qu'il est mort. Cependant, dans la scène finale, les téléspectateurs ont un indice que David pourrait encore être en vie. Dans la scène, Margaret berce son bébé alors qu'Abbie lui dit qu'elle se sent enfin à nouveau en sécurité. La scène donne à Margaret un moment de réconfort et d'élévation car elle peut enfin sauver ses enfants du monstre qui l'a tourmentée toute sa vie. Cependant, juste au moment où la scène est sur le point de passer au générique, Margaret regarde la caméra. Elle est choquée de voir quelque chose ou quelqu'un à l'autre bout.

Par conséquent, il est probable que David soit toujours en vie et observe tranquillement Margaret à distance. L'interprétation expliquerait pourquoi Margaret est choquée dans la scène finale. Le fait que David soit en vie expliquerait pourquoi Margaret s'en est apparemment tirée avec un meurtre en plein jour. La scène représentant Margaret massacrant David faisait probablement partie de son hallucination. L'illusion éclate finalement dans la scène finale alors que Margaret se rend compte que David est toujours en vie et qu'elle n'est pas libérée de son passé.

Cependant, cette interprétation sape l'arc de caractère de Margaret et son parcours pour récupérer le pouvoir perdu par son agresseur. Par conséquent, nous croyons que David est bien mort. Cependant, la scène finale pourrait être celle de Margaret réalisant qu'elle n'est pas complètement libre de son passé. Elle pourrait halluciner David à ce moment-là ou simplement craindre pour la sécurité de ses enfants. En fin de compte, il est prudent de dire que David est mort, mais les dommages qu'il a causés à Margaret continuent de la tourmenter. En conséquence, la fin met en évidence la nature diabolique de la relation entre un agresseur et la victime de l'abus.

Copyright © Tous Les Droits Sont Réservés | cm-ob.pt