Quand l'argent conquiert tout, qui se soucie de l'amour ?

Les candidats à la nouvelle émission de télé-réalité de VH1 ?? J

Distiller l'essence du jeu de téléréalité louche : c'est à la fois la blague et la touche de génie dans I Love Money, qui commence dimanche sur VH1. (Il est déjà disponible sur vh1.com.) L'émission rassemble 17 vétérans des compétitions de rencontres imbibées d'alcool et de silicone de cette chaîne Flavour of Love, Rock of Love et I Love New York et les met dans une maison de plage mexicaine de concourir pour la seule chose qui compte vraiment : de l'argent comptant, en l'occurrence un chèque de 250 000 $.

La révélation du premier épisode est que la pratique rend vraiment, sinon parfaite, du moins agréable au goût. Alors que les concurrents arrivent ?? prendre d'assaut la plage de Huatulco dans plusieurs petits bateaux, en veillant à ce que les plus maladroits ou les plus intelligents d'entre eux se mouillent ?? une voix off nous informe que l'émission poussera leurs compétences en télé-réalité à l'extrême.

Ces compétences incluent porter des bikinis à cordes au petit-déjeuner, vomir devant la caméra, avoir des relations sexuelles tout en restant complètement recouvert de couvertures ou, dans le cas de Midget Mac de I Love New York Saison 2, être un nain. Mais les professionnels de la réalité expérimentés de I Love Money apportent encore plus à la table. Ils savent que vous devez vous précipiter dans la maison et vous battre pour la chambre que vous voulez. Ils ont des alliances et des antipathies préformées, et le genre d'aisance dans la compagnie de l'autre qui vient d'avoir fait des roues nues pour votre allié (Heather for Destiney, Rock of Love).



Plus important encore, ils connaissent la valeur de polir leur dialogue. Il n'y a pas à chercher les mots ou à regarder dans le vide sur I Love Money, juste une grenade verbale après l'autre lancée directement dans la caméra : moi. J'espère qu'elle sortira de la série plus rapidement qu'elle ne pourra mal prononcer Mithithippi. Sur « Flavor of Love », j'étais perçu comme la star du porno ivre. ... Je vais utiliser mon argent pour l'école de médecine. Environ 200 000 vont chez ma maman et mon papa, et les 50 autres vont chez les strip-teaseuses. Peut-être que dans le club de strip-tease, elle était la fille la plus chaude, mais dans cette maison, elle ne l'est pas, donc c'est un peu dévastateur. Le défi d'aujourd'hui n'est pas une question de force ou d'intelligence, alors j'espère pouvoir le gagner.

Ce défi d'ouverture impliquait de fourrer autant de notes de peso soufflées par le vent que possible dans votre bikini, et cela nécessitait un peu d'intelligence ?? deux concurrents ont été disqualifiés pour violation des règles. Les futurs concours, tous faisant écho au passé... des défis de l'Amour, intégreront des étoiles ninja, des bâtons de strip-teaseuse et de gros bâtons rembourrés.

Le danger ici, déjà en évidence dans l'épisode 1, est que tout sera trop pratiqué, que le clin d'œil collectif à la caméra sera tellement évident qu'il en sera inintéressant. Mais juste au moment où vous pensez que l'émission de télé-réalité est entrée dans sa phase maniériste, quelque chose de réel éclate. Comme les plans d'un concurrent pour le prix de 250 000 $ : aider sa mère, qui, lors de sa récente opération bâclée, a littéralement eu une sorte de déformation. C'est triste ?? et parfait.

J'AIME L'ARGENT

VH1, les dimanches soirs à 9, heures de l'Est et du Pacifique ; 8, heure centrale.

Créé par Mark Cronin et Cris Abrego; M. Cronin, M. Abrego, Ben Samek et Matt Odgers, producteurs exécutifs ; Craig J. Jackson, hôte.

Copyright © Tous Les Droits Sont Réservés | cm-ob.pt